L'écoconstruction


L’établissement public d’aménagement de Marne-la-Vallée ambitionne de construire la ville européenne du XXIème siècle, une ville qui fait référence par la qualité de ses projets ainsi que de ses innovations en matière de biodiversité urbaine, de construction bois, d’écomobilité, d’efficacité énergétique et de maquette numérique à grande échelle.


Siège et laboratoires du FCBA Champs-sur-Marne (Cité Descartes) ©Atelier 4+ / Leon Grosse Immobilier

Epamarne souhaite devenir ainsi la référence nationale en matière de construction durable : après avoir construit 500 logements en bois en 2015, il vise la production d’un tiers de ses nouveaux logements en bois d’ici 2017. Ses actions en faveur de la construction bois ont permis de réaliser des opérations exemplaires et reconnues telles que le siège du FCBA, le programme de logements modulaires Les Lodges, et de développer de nouveaux programmes comme Treed It, le bâtiment à ossature bois le plus haut de France réalisé par Vinci Construction (R+10).

En parallèle, l’EPA mène des études sur la réalisation de bâtiments « Bois Zéro Carbone ».

L’objectif est d’obtenir un bilan carbone nul sur l’ensemble du cycle de vie du bâtiment. Il réfléchit également à la mise en oeuvre d’un projet « Bois et Biodiversité Augmentée » qui repose sur l’idée qu’un bâtiment en bois puisse participer à l’écosystème environnant.

La finalité de ce projet, à terme, est d’intégrer la construction bois dans les actions de l’EPA en faveur de la biodiversité.

Les atouts de la construction en ossature bois

Le bois est un matériau biosourcé aux multiples avantages. Grâce à la préfabrication en atelier, il permet la réalisation d’éléments constructifs de meilleure performance et pour un coût environnemental moindre. Ce matériau offre une mise en oeuvre rapide sur des chantiers propres. La filière adapte cette préfabrication à la mise en oeuvre de nouvelles technologies de conception 3D numérique (BIM). La construction en ossature bois connaît ainsi une progression régulière depuis de nombreuses années.

En effet, le marché de la maison bois représente environ 5% des constructions neuves. En construction publique, le bois représente 20% des bâtiments culturels. Le confort du bois est reconnu par les habitants. Les PLU sont favorables au bois et aux écomatériaux, ce qui permet leur développement au sein des opérations immobilières.

Marne-la-Vallée peut compter pour le développement de la construction bois sur la présence d’organismes de recherche et universitaires d’envergure internationale dédiés à la Ville Durable : CSTB, FCBA, École des Ponts ParisTech, École d’Architecture de la Ville et des Territoires, Institut Français d’Urbanisme, etc. Cette force de 3 000 chercheurs, 1 400 doctorants et 600 ingénieurs est notamment concentrée sur le pôle d’excellence Descartes.