Le chantier Villages Nature


Le 23 mai 2014, la Société Les Villages Nature de Val d’Europe S.A.S. et l’établissement public d’aménagement de Marne‐la‐Vallée ont signé les actes authentiques d’acquisition de 116 hectares de terrains pour la réalisation du projet Villages Nature.


Le chantier Villages Nature - Val d'Europe © Epamarne / photo : Eric Morency, 2015

Ce programme très innovant de 916 cottages et appartements, pour la première tranche de la phase 1 permettra la création de 2 700 emplois, dont 900 directs. Il est aujourd’hui dans sa phase opérationnelle suite à cette signature et au démarrage des premiers travaux.

 La signature de ces actes de vente est l’aboutissement d’un long processus de onze années d’études et de conception, marqué notamment par la conduite de sept enquêtes publiques. Le projet Villages Nature a ainsi fait l’objet de toutes les autorisations  administratives requises : premier grand débat national pour un projet touristique, arrêté de DUP et de cessibilité en juillet 2012, à l’issue desquelles l’établissement public d’aménagement (EPA) a pu acquérir les terrains permettant la réalisation de ce programme innovant et exemplaire, arrêté Loi sur l’eau, arrêté de dérogation des espèces protégées, arrêté de diagnostic archéologique, etc. Dans l’intervalle, la Société Villages Nature a obtenu l’ensemble de ses permis de construire.
Les lots opérationnels représentent une emprise totale de 116 hectares situés sur les communes de Villeneuve‐le‐Comte (86 ha), Bailly‐Romainvilliers (27 ha) et Serris (3 ha).

Les grandes étapes de la phase de réalisation

Le chantier de viabilisation et de terrassement est actuellement en cours et l’achèvement des travaux secondaires de la première tranche, réalisés par l’EPA, est programmé fin 2015.
Parallèlement, la société Villages Nature s’apprête à engager les chantiers des infrastructures tertiaires et de construction des superstructures dès cet été.

L’ouverture au public de la première tranche de la phase 1 est prévue en 2017.

  • Défrichement : 1ère intervention au printemps 2013 (6 ha)
  • Archéologie : diagnostic sur 110 ha d’août à décembre 2013
  • Travaux environnementaux : protection zones sensibles, sauvetage des batraciens (hiver/printemps 2013)
  • Voirie et réseaux phase 1 : 1 600 mètres linéaires de voie (en cours)
  • Terrassement des bassins internes : 15 ha de plans d’eau, 250 000 m3 de déblais, réemploi sur site (démarrage octobre 2013)

Le montant des travaux investis par l’EPA est estimé à 25 millions d’euros.

Voir le film pour suivre l'avancement des travaux du chantier Villages Nature

Un projet d’écotourisme exemplaire

Inscrit dans le cadre de l’aménagement du Val d’Europe, Villages Nature est un projet innovant qui s’intègre au cluster Tourisme. Porté par deux grands acteurs du tourisme international, Euro Disney et Pierre & Vacances‐Center Parcs, il vise à réaliser, pour la première fois en Europe, une destination touristique de courts et moyens séjours, fondée sur la quête d’harmonie entre l’Homme et la Nature et constituant une innovation majeure en matière de tourisme durable.

Implanté sur un site de 259 hectares, seuls 10 % de cette surface seront construits, laissant la plus grande place aux espaces naturels et à la biodiversité.

Le programme détaillé

Le programme détaillé de ce projet, signé le 2 juillet 2013, prévoit à terme :

  • la construction de 2 300 unités d’hébergement en résidence de tourisme à terme ;
  • la réalisation d’équipements récréatifs et d’animations, sur 160 000 m2 d’emprises ;
  • le creusement de 15 hectares de plans d’eau ;
  • un ensemble intégré dans son environnement, parmi lesquels 45 hectares d’espaces boisés, par un réseau de liaisons douces et de corridors écologiques.

Les chiffres clés de la première tranche de la phase 1:

  •  916 cottages et appartements
  • 16 hectares d’espaces récréatifs variés dont l’Aqualagon, un parc aquatique de 9.000 m² et son lagon extérieur géothermique de 2.500 m² (eau chauffée à plus de 30° toute l’année), ainsi que 8 500 m² de commerces et restaurants
  • Près de 500 000 visiteurs estimés par an (une capacité réceptive instantanée d’environ 4 500 visiteurs)