Un pôle d’excellence dédié aux loisirs, aux sports et aux grands événements


Le rayonnement de Paris, capitale mondiale du tourisme qui englobe toute l’Île-de-France, constitue un enjeu stratégique majeur dans un secteur qui représente 600 000 emplois dans la région. La mise en place d’un cluster tourisme dans le cadre de la région capitale est une nécessité.


Site hôtelier de la station touristique Disneyland Paris © Epamarne / Eric MORENCY

Le rayonnement international de son pôle touristique, sa capacité hôtelière (la cinquième de France après Paris, Lourdes, Nice et Lyon) et son accessibilité exceptionnelle constituent les atouts majeurs de Marne-la-Vallée en faveur du développement d’un nouveau pôle d’excellence dédié aux loisirs, aux sports et aux grands événements.

Dans cette perspective, le territoire de Marne-la-Vallée, qui accueille la première destination touristique intégrée d’envergure européenne, apparaît comme le foyer d’accueil idéal pour ce cluster du tourisme.

Ceci d’autant plus qu’à la suite d’accords signés entre l’État et la société Euro Disney, ce site est appelé d’ici 2030 à voir doubler sa capacité d’accueil hôtelière et ses attractions dans le cadre d’une forte densification des activités touristiques (tourisme d’affaires, tourisme vert, tourisme durable). Les projets Villages Nature et de centre de congrès au Val d’Europe viennent également conforter cette position.

Le cluster implique également le développement d'une filière d'enseignement supérieur et de recherche, dédiée aux métiers du tourisme, de l’hôtellerie, du loisir et du patrimoine et en forte interaction avec les entreprises privées et les organismes publics. En plus de la filière universitaire, avec un ou deux laboratoires de recherche, elle comprendra des écoles publiques ou privées et délivrera des diplômes allant du BTS au mastère et au doctorat avec, par exemple, une école qui formera les cadres et dirigeants de grands groupes hôteliers sur le modèle de l’école de Lausanne. La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a d’ailleurs chargé le président de l’université de Marne-la-Vallée d’une réflexion sur ce sujet et le secrétariat d’état chargé du Développement de la région capitale a été sollicité pour que ce cluster soit inclus dans les pôles de développement du Grand Paris.